Non aux huiles minérales !!!

huile mineraleSi on cherche la définition de « huile minérale », voici ce que l’on trouve (merci Wikipedia) :

Une huile minérale est un mélange issu de la distillation de certains combustibles fossiles. Les huiles minérales sont obtenues par distillation de la houille, du pétrole ou de certains schistes bitumineux et servent essentiellement comme lubrifiants des organes mécaniques des machines et des moteurs

Pourtant, les grandes compagnies (surtout, mais aussi les plus petites) les utilisent dans leurs cosmétiques ! Et oui !

Pour la cosmétique, les corps gras issus des minéraux (donc les huiles minérales) sont traités pour être rendus stables, inodores, incolores, soit « propres » à la consommation. Vous les retrouvez dans la liste d’ingrédients sous les noms Petrolatum, Paraffinum liquidum (Paraffine liquide) ou Mineral Oil pour les versions fluides, Cera microscristallina (cire microcristalline), Petrolatum jelly (gelée de pétrole), polyisobutylène (caoutchouc butyle), Ozokerite et la Céresine (Ceresin) pour les versions solides ou semi-solides. Rappelez vous que les ingrédients sont classés en fonction de leur taux de présence, donc plus tôt les huiles minérales apparaissent dans la liste, plus le produit en contient !

Mais pourquoi l’industrie cosmétique les utilise-t-elle ? L’huile minérale joue une fonction d’émollient (qui assouplit la peau) et d’agent occlusif (qui empêche le dessèchement de la peau). De plus, il est peu cher pour la compagnie qui n’a plus besoin d’utiliser un émollient et un agent occlusif dans ses formules.

Le problème des huiles minérales est qu’en plus d’être non-écologiques, elles n’apportent aucun nutriment à la peau et ne sont pas assimilées par celle-ci, car elles restent en surface. Elles agissent comme une barrière de protection entre la peau et l’air. On dit qu’elles ne sont pas biocompatibles, car la peau rejette les huiles, qu’elle considère comme toxiques.

Du fait de son rôle très occlusif, l’huile minérale va empêcher la peau de s’oxygéner, ainsi qu’empêcher l’écoulement naturel du sébum sur la peau et sur les longueurs des cheveux. Résultats : des petits boutons et une peau irritée, un cuir chevelu sec avec des démangeaisons !

Les huiles minérales se retrouvent aussi bien dans les produits pour le visage, pour le corps, dans les produits capillaires et dans le maquillage.

Si vous ne comprenez pas pourquoi vos lèvres et vos mains sont tout le temps sèches malgré une application continue de baume à lèvres et de crèmes hydratantes, il y a fort à parier que vos produits contiennent des huiles minérales ! Alors lisez les étiquettes et optez davantage pour des produits à base d’ingrédients naturels et pour des produits bio !

Publicités

  1. Pingback: J’ai testé… le 60% beurre de Karité fondant de Institut Karité Paris | Toute Mimi

  2. Pingback: Pourquoi et comment arrêter d’utiliser les shampoings conventionnels ? | Toute Mimi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s